Archives : Services

Diagnostic

Cette étape de diagnostic des missions du jardin thérapeutique enrichi est très importante. Elle permet d’identifier les fragilités, les enjeux de santé et de bien-être des résidents qui doivent être mis en valeur.

Un jardin enrichi est centrée sur la qualité de vie, le bien-être et la santé des résidents. Nous avons développé des outils afin d’effectuer un diagnostic et d’identifier avec les professionnels de santé de l’établissement les objectifs majeurs qui doivent présider à la conception d’un jardin.

Associant l’expertise de psychologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, neuropsychologues… notre diagnostic contribue à faire du jardin enrichi un espace de liberté favorable à une fréquentation régulière et une appropriation par chacun.

graphique-diaognostic

Placer le patient au coeur du jardin et lui offrir un espace paysager de liberté et de bien-être, enrichi par des éléments adaptés à des objectifs de santé précis.

O Ubi Campi vous accompagne sur chacune des étapes depuis l'identification du besoin, la conception, la recherche de financement, la réalisation, la formation des soignants et l'évaluation du bénéfice thérapeutique.

Le diagnostic est destiné à connaître précisément les différentes pathologies, les troubles, les fragilités de la population et d’en apprécier la sévérité. Il est pertinent à ce stade de les apprécier sur les échelles de mesure usuellement utilisées, mais aussi de connaître les cas particuliers, la fréquence des incidents relevés par les soignants ( chutes, crise d’agressivité, déambulation nocturne, fugue…)

Placer le patient au coeur du jardin, c’est adapté la sécurité, l’ergonomie, la bienveillance, la sensorialité, ses objectifs thérapeutiques à ses besoins. 

Il est intéressant de mettre en place une démarche participative pour l’élaboration d’un projet. Pour ce faire, il convient de choisir une équipe motivée qui soit prête à concevoir le jardin avec pour cible première “la valeur ajoutée pour les résidents”.

La formulation du cahier des charges permet de décrire la pluralité des missions d’un jardin, et d’assurer que celui-ci sera adapté aux besoins spécifiques des personnes accueillies. Ainsi, il est évident qu’un jardin pour enfants autistes sera bien différent de celui conçu pour des patients âgés atteints de la maladie d’Alzheimer. Les besoins en ergonomie seront très différents et les visées thérapeutiques aussi. 

L’architecte paysagiste privilégiera autant que possible l’aménagement du jardin thérapeutique dans un espace présentant une bonne accessibilité et visible depuis les fenêtres de chambres ou les parties communes de l’établissement.

O Ubi Campi a conçu et met à jour un manuel par région de recherche de financement, et peut vous mettre à disposition un document de demande de financement argumenté en fonction de votre projet.

La réalisation est organisée dans une démarche participative avec le personnel soignant et les résidents afin d’assurer la meilleure appropriation de l’espace créer. Une gestion du chantier vertueuse doit autant faciliter l’adaptation de la mise en oeuvre avec les besoins exprimés, que la sécurité et la liberté d’accès. Le personnel de chantier a été formé à l’accompagnement et l’écoute des patients et des résidents pour répondre à leur question, leur expliquer le déroulement des travaux.

Il s’agit en premier lieu d’évaluer la fréquentation du jardin. Si un jardin existait préalablement, on mesurera comment évolue l’évolution de cette fréquentation, quitte à mettre en place des actions correctives pour augmenter celle-ci. Des moyens précis ont été identifiés pour encourager la fréquentation spontanée par les résidents.

 

Ensuite, il s’agit d’apprécier l’appropriation du jardin par le résident. Autrement dit : Comment le résident circule dans le jardin et le considère non seulement comme un espace de promenade, mais progressivement se l’approprie, établissant un lien personnel avec un espace, un massif, une plante, traduisant qu’il considère et se sent libre de considérer que ce jardin est le sien.

 

Enfin, on appréciera l’impact du jardin sur l’évolution de la santé des patients. Pour cela des protocoles spécifiques ont été développés afin de les intégrer de façon simple et naturelle dans la vie de l’établissement.

L’inauguration est sans doute une étape importante qui marquera par un événement intégrant les résidents de l’établissement l’ouverture du jardin. Il conviendra de l’organiser à la “belle saison”, lorsque la floraison est à un stade optimal.

Nous encourageons la mise en place d’une session de formation des personnels soignant à l’utilisation d’un jardin thérapeutique. Cette étape de formation est l’occasion de comprendre davantage les enjeux et les opportunités de ce jardin.

O Ubi Campi a développé une gamme d’instruments de musique unique. Leur sonorité, leur harmonie, leur ergonomie en ont fait un essentiel des jardins

Le jardin thérapeutique O Ubi Campi prend en compte les fragilités, les déficiences et la vulnérabilité des patients accueillis. Des outils spécifiques sont mis en place pour cibler une démarche thérapeutique. L’espace musique et sons travaille sur la stimulation cognitive et l’amplification de la stimulation sensorielle. 

Le rythme, son, vibration non continue, pulsée (pulsation, tempo, temps), parfois ordonnée (ordre), apporte structure, stabilité, symétrie. 

Il permet l’expression des émotions, des sentiments et permet de libérer les tensions, les angoisses. L’ergonomie d’un instrument a été également conçue pour favoriser de façon ludique la motricité des membres supérieurs 

Contenu d’accordéon

Un réseau d’acteurs solidaires sur la question de la qualité de vie en institution médico-sociale afin d’engager une démarche de long terme et répondant aux préoccupations essentielles :

S’engager dans la durée auprès des professionnels de santé, des résidents et des aidants, en lien avec les structures de recherches locales et nationales afin d’identifier et de valoriser les moyens susceptibles d’améliorer le cadre de vie des résidents.

 

la 1ère plateforme de recherche en Europe sur les Jardins thérapeutiques enrichis
Un outil unique de recherche, innovation et formation en gériatrie

Cette démarche de recherche permet de valider les hypothèses initiales. Ou si besoin de les adapter en fonction des besoins de la population accueillie. mais aussi de renforcer la crédibilité du jardin vis à vis des:

  • professionnels de santé
  • aidants
  • autorités de tutelles

Cette activité de recherche peut conduire à co-écrire et publier des articles scientifiques et si besoin de rechercher des financements spécifiques

Pour cela, nous mettons à disposition notre savoir-faire dans la conduite de recherches interventionnelles ou observationnelles afin d’évaluer :

 

Nos actions de formation ont été conçues pour familiariser les soignants avec le jardin en tant qu’outil de soins efficace et mesurable

Cette formation leur permettra d’orienter les patients dans le jardin, de le valoriser et d’en favoriser la fréquentation.

Les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux sont en constante évolution et les besoins des résidents changent. O Ubi Campi souhaite apporter des réponses adaptées à ces mutations en offrant au personnel soignant les moyens de les accompagner. Le potentiel de médiation thérapeutique révélé par O Ubi Campi nécessite de créer des passerelles entre le monde de la santé et du paysage – afin de comprendre et transmettre la valeur ajoutée authentique de cet outil pour les patients.

Les formations sont mise en oeuvre soit à l’intérieur du et des établissements demandeurs, soit au sein du centre de formation de l’hôpital Charles Foix

Si la Santé reste la préoccupation essentielle, la qualité des programmes de formation et le professionnalisme de nos intervenants sont au cœur de notre démarche.

Les modules de formation “Jardins thérapeutiques” se déclinent sur différents niveaux. Ils s’adressent à l’ensemble des professionnels de santé intervenant en EHPAD, MAS, FAM, IME, services hospitaliers et en particulier les médecins coordonnateurs, gériatres, psychologues, ergothérapeute, psychomotricien, animateurs, IDE, aide-soignant, AMP.

Les 3 modules de formation :

Initiation (1/2 journée)

Découverte (1 journée)

Pilotage (2 journées)

Les évaluations réalisées à l’issue de ces formations nous permettent d’ajuster régulièrement le contenu de ces modules et de percevoir la réelle progression de compétence acquise par les professionnels.