Profil des usagers du jardin enrichi

Profil des usagers du jardin enrichi

Notre mission est en priorité de décrire le profil des usagers du jardin enrichi. Cela permet de concevoir et d’adapter son usage, son ergonomie. Les interactions par son mode d’enrichissement doivent être  adaptées aux attentes des visiteurs.

Résidents en EHPAD

La santé des personnes très âgées en institution est caractérisée par une forte prévalence d’incapacités, de dépendance et de multiples maladies chroniques y compris de maladies neurocognitives. La gériatrie ou médecine des personnes âgées étudie la santé dans le grand âge. En particulier, elle vise à identifier dans des états de santé complexes, les interactions entre le vieillissement physiologique naturel, les maladies chroniques ou aiguës et leur conséquence, et le mode de vie. Cela concerne notamment l’exposition à des environnements délétères. Les résidents en institution gériatriques présentent certaines situations cliniques, appelées syndromes gériatriques formées de facteurs de vulnérabilité chroniques (aussi appelés facteurs prédisposants) et de facteurs aigus sources de décompensation (aussi appelés facteurs précipitants).

Handicaps physiques et mentals

Suivant les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS), les personnes en situation de handicap doivent bénéficier d’un parcours de soins leur assurant une continuité avant même l’entrée en institution. Ceci afin d’avoir une prise en charge personnalisée et disposer d’un environnement favorisant l’autonomie et l’accessibilité. L’accueil doit permettre une évolution des représentations du handicap tant pour le patient que pour l’équipe de soignants.

Prévalence des troubles et maladies fréquentes chez les résidents en Ehpad

Enfants et adultes autistes

Il est parfois difficile s’agissant de sujet non verbalisant de distinguer l’origine des douleurs. La prise de psychotropes complique les évaluations. De nombreuses sources sont possibles : douleurs gastriques, dentaires, dos, musculaires. Certaines douleurs sont provoquées pour donner la sensation d’exister. Elles sont à l’origine de 80% des troubles du comportement.

Patients en hôpital psychiatrique

Les patients en institution psychiatrique présentent des profils multiples. Les pathologies psychiatriques constituent un enjeu majeur de santé publique nécessitant une prise en charge adaptée autant en ambulatoire que dans le cadre d’hospitalisation à temps complet. Les principaux éléments de diagnostic concernent les troubles mentaux liés à la prise de substances psychoactives, la schizophrénie, les troubles de l’humeur et les troubles névrotiques. L’environnement peut jouer un rôle essentiel dans le cadre d’un programme de prise en charge en santé.

Professionnels de santé

Les professionnels de santé sont autant pour eux-mêmes que dans l’accompagnement des résidents des usagers réguliers des jardins enrichi. L’enrichissement de ce jardin doit être adapté au profil des résidents et les professionnels de santé participent dans une démarche d’ETP à la familiarisation du résident avec son environnement. La connaissance dont le soignant dispose de l’environnement enrichi lui permet d’en apprécier les interactions et d’en valoriser les bénéfices auprès des résidents et des proche-aidants.

Un enrichissement adapté du jardin peut également participer d’une démarche de prévention des risques socio-professionnels auxquels sont régulièrement confrontés les soignants. Cela concerne autant les troubles musculo-squelettiques que les risques psycho-sociaux conduisant au stress, à l’anxiété et à l’épuisement.

Nos dernières réalisations