Politique de la ville

-

Nous sommes engagés dans l'adaptation de l'espace urbain pour y intégrer pleinement une dimension de santé et de bien-être, en particulier à destination des populations vulnérables (personnes âgées, handicapées, infanto-juvénile, autiste, actifs surmenés par leur activité professionnelle).

Ces espaces urbains implantés en ville ou dans des parcs de logements sociaux forment un joyau adapté de bien-être et de ressourcement, dont la valeur esthétique est complétée par un enrichissement ciblé sur la dimension santé (troubles du comportement, stress, psycho-sociaux, dépendance, sensorialité...)

Notre expertise des Jardins thérapeutiques en établissement médicalisé nous a permis de concevoir et adapter une démarche d'architecte de la santé en ville, associée à un dispositif d'évaluation statistique mesurant l'efficacité.

L’espace urbain constitue aujourd’hui l’espace de vie principal de l’essentiel de la population en France et en Europe. 
C'est aussi l’espace de rencontre entre les personnes avec des parcours de vie et des enjeux très différents.  La santé est également une composante essentielle de la politique de la ville. C’est à travers elle que se détermine la réduction de l’inégalité des chances. 
Notre enjeu a été de concevoir et mettre en œuvre des espaces adaptés à tous y compris des populations vulnérables afin de leur donner accès à une offre de soins pertinents. 
Qu’ils s’agissent de population infanto-juvénile, de personnes âgées, de handicapés, de personnes souffrant de troubles du comportement ou de personnes sujettes à des addictions...- 
l’enjeu a été de concevoir un enrichissement polyvalent de l’espace urbain sur la base de notre expérience de jardins qui soignent ou de jardins acteurs de prévention en santé. 

Quelle démarche pour la santé en ville?
Par la formation d'un partenariat public-privé qui a placé le bien-être et la santé au coeur d'une plateforme d'innovation pour expérimenter un nouveau modèle de médecine en ville.
Pourquoi s'intéresser à la santé et au bien-être dans l'aménagement de quartiers?
90% des personnes souhaitent vieillir à leur domicile. En France, 6% seulement des logements sont adaptés à la perte d'autonomie, que ce soit lié au handicap ou au vieillissement. Or ces aménagements ne concernent pas seulement le logement, ils s'étendent aux enjeux des espaces communs qui deviendront inter-générationnels et capables de créer et renforcer le lien social. 
Quels espaces et quels moyens?
Une ville saine, source de santé et de bien-être se fonde sur de nombreux niveaux. Y concourent de nombreux facteurs: que ce soit la qualité de l'air, la présence de lieux d'activité physique adaptée, les relais de santé par l'alimentation, la médecine...
O Ubi Campi participe activement à la définition de solutions innovantes susceptibles d'apporter cette dimension santé dans les milieux urbains; qu'il s'agissent de :
- parc de logement sociaux
- de politique de rénovation urbaine
- de quartiers résidentiels
- des services de santé en ville
En dimensionnant les espaces extérieurs en fonction des populations qui les fréquentent et en mettant en place des dispositifs d'évaluation qui permettent d'en apprécier la fréquentation d'une part, mais aussi le bénéfice santé pour les riverains.

Nous vous invitons à prendre contact avec nos équipes Bien-être et Santé en Ville afin d’envisager une approche adaptée aux préoccupations présentes dans votre ville ou votre quartier.