Troubles Musculo squelettiques

-
Réduire l'absentéisme et améliorer le bien-être sur le lieu de travail, par l'aménagement d'espaces dédiés pour les collaborateurs 

Le diagramme ci-dessus présente l'évolution du taux d'arrêt de travail suite au diagnostic de TMS justifiant un arrêt au sein d'un EHPAD disposant d'un jardin enrichi adapté pour la prise en charge des troubles musculo-squelettiques


Les troubles musculo-squelettiques ont fait l'objet par nos équipes d'un travail collaboratif avec des kinésithérapeutes, ergothérapeutes, ostéopathes et médecins spécialisés des pathologies associées au milieu professionnel.

Cela nous a permis de concevoir et d'expérimenter et d'évaluer l'impact d'aménagement d'environnement adapté.

La prévention et la prise en charge de troubles musculo-squelettiques a été conçus sur deux axes:

- Afin que les professionnels de santé soient bien traitants, il importe de s'assurer qu'ils se sentent bien traités. Mais la bien-traitance et la bienveillance ne se résume pas au respect des droits et de la dignité ou à l'absence de maltraitance. Une telle politique doit favoriser la libre expression, l'autonomie, la participation, l'échange et la légitime demande d'une considération de sa personne au sein d'un collectif. C'est ainsi par le partage et l'attention que peut se fonder une véritable Qualité de Vie au Travail (QVT). En conséquence, il ne s'agit pas autour pour O Ubi Campi que pour le management d'une organisation, d'apporter une solution pré-construite pour la prise en charge des TMS sans que préalablement ait été mise en place une évolution concrète vers une bientraitance structurelle.

- L'adaptation dans un espace dédié aux professionnels, d'un aménagement, d'un mobilier, d'un environnement favorisant les bonnes postures, l'assouplissement neuro-musculaire, la décontraction, l'étirement dans une atmosphère bienveillante. Ce qui ne se pratique pas aisément en situation de travail auprès d'un patient, se valorise si on le stimule dans un environnement bienveillant et enrichi.