jardin 5 sensLe jardin est par essence un espace sensoriel et l'appeler jardin des 5 sens en est le pléonasme. Pour autant, la possibilité de valoriser la sensorialité dans l'espace du jardin revêt dans le cadre d'un jardin de soin une importance particulière. Capter le regard par les profils, les formes et les couleurs, sensibiliser la personne par le contact et le toucher des différents matières, orienter la progression par l'expression des parfums émis par les plantes, les fruits et le parfum des fleurs, associer les chants des oiseaux au bruit de l'eau qui s'écoule ou à celui du vent dans les feuillage, émerveiller le palais par le goût d'un fruit mûr cueilli au soleil... les expériences du jardin se font toujours uniques lorsque l'on s'applique à les créer et les mettre en valeur.

O Ubi Campi a associé sa connaissance de la nature à une exploration approfondie des technologies innovantes permettant d'amplifier la sensorialité exprimée par le jardin - ceci en tenant compte des modifications perceptives tant visuelles, auditives que gustatives des personnes en fonction de leur fragilité.

Un environnement sensoriel enrichi

etude environnementLe principe général qui préside notre conception d'un jardin sensoriel est basé sur la recherche d'une stimulation environnementale induisant des différences tant comportementales que cérébrales. Cette approche a été confirmée par les travaux de Rosenzweig, Bennett & Diammond qui ont mis en évidence l'impact d'un environnement stimulant sur le développement cérébral en 1972. etude RosenzweigLa conception s'oriente donc dans le juste équilibre entre la présence d'un cadre naturel & harmonieux et la valorisation des éléments stimulants les sens, associant toutes les formes d'expression du végétal: une écorce odorante, des brindilles crissants sous les pieds, des baies juteuses, des fleurs parfumées, un feuillage coloré, un profil végétal surprenant.... 

couleurStimulation sensorielle

Sortir, rentrer en contact avec la nature engage la totalité des sens et fait évoluer progressivement la relation passive du promeneur vers une interaction positive avec son environnement. Chacun des sens participera avec plus ou moins d'amplitude à cette expérience en fonction de l'acuité des sens souvent affaiblie par une pathologie, et de la valorisation qui en sera faite dans le jardin.

Afin de donner une réalité à la stimulation sensorielle d'un jardin, il convient donc d'en agencer le contenu. 

stimulation visuelleStimulation visuelle : 

La couleur des fleurs bien sûr, mais en respectant une répartition adaptée afin de donner une lisibilité claire de l'espace.  C'est ainsi que l'association des couleurs florales en suivant le rythme des saisons avec des lieux différents renforcera la perception. Il s'agit de surligner le jardin en jouant sur les contrastes avec les couleurs du feuillage, les expositions et les ombres. Les atouts du paysagistes sont nombreux pour décliner entre le végétal, la matière, les formes et la lumière tous les moyens pour renforcer la stimulation visuelle, une mission d'autant plus pertinente pour des patients en gériatrie souffrant potentiellement de DMLA, rétinopathie diabétique, glaucome...

Stimulation auditive: