bien etre soignantLe ratio de personnel soignant en fonction du nombre de résidents en Institution est très encadré par les Autorités de tutelles. Le sentiment régulièrement partagé est que les taux d’encadrement en personnel soignant restent insuffisants pour répondre aux besoins de soins requis par les personnes âgées hébergées en Ehpad.

 

Le jardin bienveillant pour le personnel soignant

Cette préoccupation en EHPAD alimentée par la proximité de la fin de vie est particulièrement sensible. En effet, la confrontation à des décès successifs, aux maladies des résidents ( associées la souffrance mais aussi aux germes pathogènes) à la dépendance nécessitant une aide au lever, au coucher, à l'habillage, à la toilette, à la prise des repas….les troubles cognitifs et les troubles du comportement produisant des situations agitation, d’agressivité, de déambulation nocturne accentuent jour après jour la pression psychosociale sur le personnel. A cela s’ajoute le contact avec les familles dont les exigences expriment le sentiment d’angoisse et de culpabilité. 

O Ubi Campi a pris pleinement la dimension de cette situation en proposant des aménagements dans les jardins en Institution médico-sociale capables de réduire le stress et d'apporter un espace de respiration pour le personnel.

soignant au jardinDes espaces spécialement aménagés pour les pauses, les séquences de transmission, des activités de détente, les repas au jardin ont fait l'objet d'une réflexion particulière et d'un travail de concertation avec les équipes de professionnels.

Il a été notable de vérifier que ces aménagement ont favorisé les séjours de professionnels seuls ou en petits groupes utilisant dès que les conditions météorologiques étaient favorables les facilités mises en place. Un programme d'évaluation est en cours de développement destiné à mesurer l'impact de ces jardins pour soignants sur le taux d'arrêt maladie, les accidents de travail et la rotation du personnel.