resultatsO Ubi Campi participe et pilote la construction et la mise en oeuvre du 1er Living Lab' français dédié à la recherche et l'innovation dans les jardins spécialisés en gériatrie.

Une étude clinique menée en 2013 et 2014

Les premiers résultats des études cliniques conduites en 2013 et 2014 méritent d’être confirmés et précisés. Il s’agit d’évaluer :

  • les effets dans la durée
  • la reproductibilité
  • l’impact sur des classes de population Alzheimer plus dégradées
  • la prise en charge de différents syndromes gériatriques

La création d'un Living Lab en 2016

Les Plus O Ubi Campi
O Ubi Campi à travers ce Living Lab' est en mesure d'objectiver l'impact positif de son outil thérapeutique sur la santé des patients, et peut ainsi valider en continue ses travaux d'innovation

A cette fin, et dans le cadre d’un projet de Doctorat placé sous la direction du Professeur Joël Belmin – Chef du Pôle gériatrique à l’Hôpital Charles Foix, un projet de Living Lab qui permettrait d’intégrer un plan global d’études.

Ce Living Lab deviendrait la plateforme de recherche expérimentale du potentiel de médiation thérapeutique des jardins spécialisés en Gériatrie.  Sa mission tout en intégrant la savoir-faire et l’innovation d’O Ubi Campi serait de valoriser et d’établir un référentiel de l’offre thérapeutique pour les jardins en gériatrie.

Maladie Alzheimer & troubles associésprocess living lab

  • Impact sur l'évolution des fonctions cognitives en fonction du stade d'avancement de la maladie
  • Impact dans la durée
  • Valorisation économique pour les dépenses de Santé publique
  • Indications pour les pratiques de soin

Syndrome gériatrique

  • Impact sur l'autonomie fonctionnelle
  • Impact sur la prévention des chutes
  • Impact sur l'humeur
  • Impact sur les troubles du comportement (anxiété, agressivité, déambulation nocturne)
  • Impact sur le stress des soignants
  • Impact sur la réduction des prescriptions médicamenteuses

A propos des Living Lab'

Le Living Lab’ Santé Autonomie regroupe des acteurs publics, privés, des entreprises, des associations, des acteurs individuels, dans l’objectif de tester « grandeur nature » des services, des outils ou des usages nouveaux à destination de solution de Santé. Il s’agit de sortir la recherche des laboratoires pour la faire descendre dans la vie de tous les jours, en ayant souvent une vue stratégique sur les usages potentiels de ces technologies. Tout cela se passe en coopération entre des collectivités locales, des entreprises, des laboratoires de recherche, ainsi que des utilisateurs potentiels. Il s'agit de favoriser l'innovation ouverte, partager les réseaux et impliquer les utilisateurs dès le début de la conception.