Jardin thérapeutique enrichi & Coronavirus

-
Quel sens et quelle place peut avoir la présence d'un jardin thérapeutique enrichi au coeur de l'épidémie qui sévit actuellement en Europe?

Depuis l'annonce de la fermeture aux visites extérieures et du confinement des EHPAD, l'inquiétude grandit parmi les soignants et les aidants sur les conditions de vie imposées aux personnes âgées. Ce fameux "quand reviens-tu?" qu'une mère pose à son fils ou sa fille en visite est devenue une question sans réponse. Au-delà de la compréhension du risque encouru d'une propagation du virus en EHPAD, il y a cette grande inquiétude sur cet isolement supplémentaire créé une rupture de lien social pour les résidents. Parmi une population bien souvent sujette à des troubles anxieux, des syndromes dépressifs, l'épidémie de COVID 19 constitue une double peine.

L'arrivée du printemps peut aussi être l'occasion de retrouver le chemin du jardin thérapeutique. Celui-ci trouvera d'autant plus sa place que le sentiment de confinement aura été accentué. Sortir du cadre des murs, mais aussi d'une atmosphère parfois contrainte et anxiogène, sera l'occasion de trouver une nouvelle respiration pendant cette période difficile. Alors certes, si le jardin ne prétend pas soigner de l'infection par un virus, il peut en atténuer les effets collatéraux et trouver ainsi pleinement sa place.